Prendre la responsabilité d’une UAP stratégique

UAP stratégique

Publié le : 30 juin 20217 mins de lecture

La gestion de transition est une solution agissante pour les entreprises. Elle leur permet de profiter d’une expertise avérée dans la gérance d’opérations complexes et stratégiques. Interpellés autrefois dans le cadre d’une gestion de crise, les responsables de transition ont généralement été désignés pour gérer l’urgence. Actuellement, les firmes sont conscientes de l’importance et des atouts du management de transition pour l’amélioration de leur compétitivité, la gestion de croissance ou de décroissance, la restructuration ou encore la transformation des activités de l’organisation.

Dans quels contextes recourir à l’intervention d’un manager de transition ?

L’intervention du manager de transition est essentielle dans diverses situations, pour ne citer que dans le cadre d’un renfort d’une équipe de direction et d’une substitution momentanée d’un dirigeant en service. Dans un contexte d’urgence managériale ou dans une situation de crise, entre autres, l’entreprise qui doit précipitamment trouver des solutions en faisant appel à un profil très chevronné pourra recourir au management de transition. Les firmes développant un nouveau service ou une nouvelle activité au sein de leur structure pourront pareillement confier ponctuellement un service clé de l’organisation pour propulseur leur vaillance.

Le manager de transition peut autant intervenir en vue d’amplifier les compétences internes de l’entreprise et, de ce fait, affermir sa prouesse opérationnelle. L’organisation aura, en conséquence, la possibilité de confier cet objectif à un manager éphémère en ressources humaines qui aura une parfaite capacité de pilotage de ce type de projet, ou encore à une Unité Autonome de Production (UAP). Par ailleurs, les sociétés peuvent également faire le choix de se tourner vers le management de transition en vue de changer temporairement un cadre dirigeant. Il s’agit ici d’un management relais. Votre entreprise fait-elle face à une situation d’urgence managériale ? Bénéficiez d’une expertise avérée en recourant au service de mcgmanagers.com.

La mission d’un manager de transition

Le manager de transition assure le pilotage de la stratégie de l’entreprise en vue de régir son développement ou transformer l’organisation dans des contextes de restructuration ou de retournement, par exemple. Dans les phases de développement, le directeur de transition porte les projets d’acquisition en rapport avec la politique d’internationalisation, de diversification ou de développement de l’entreprise. Il a aussi pour rôle d’animer le comité exécutif ou le comité de direction de l’organisation, généralement constitué avec un directeur des systèmes d’information, un gestionnaire des opérations ou industriel, un directeur commercial, un directeur des ressources humaines, un directeur administratif et financier, etc.

Pour les finances, le directeur des affaires administratives et financières de transition assure la gestion de la totalité des opérations financières de la société comme les relations avec les actionnaires et les banques à propos des financements ou de la dette de l’entreprise. Il assure pareillement la trésorerie, le contrôle de gestion pour équilibrer les indicateurs de performance, le reporting financier et la production comptable. Sur ce périmètre d’évaluation, l’établissement peut embaucher des managers de transition rattachés au DAF tels qu’un responsable du recouvrement, un directeur de la trésorerie, un responsable ou directeur du contrôle de gestion ainsi qu’un chef ou directeur comptable de transition.

Pour les ressources humaines

Concernant la gestion des ressources humaines, la DHR de transition, généralement rattachée au directeur général de la firme, se charge de la prise en main du département pour organiser sa politique RH avec des actes opérationnels portés vers la réorganisation avec la diminution d’effectifs à travers un plan de départ volontaire ou un plan social et le développement RH (gestion des talents, formation…). Il se charge également de la mise en place des outils (SIRH) et des indicateurs de masse salariale ou sociaux, de la gestion de paye, de l’animation des relations sociales avec le comité central d’entreprise (CSE) et de la négociation en vue de l’instauration d’accords pour assurer l’amplification de l’organisation.

Dans le management de transition, les fonctions industrielles sont très représentées. Le manager s’occupe industriel de transition s’occupe de la gestion des opérations industrielles à travers des plateformes de production et de l’animation des responsables d’usine qui, en général, lui sont rattachés. Ce manager industriel porte les objectifs liés à la performance industrielle de la société par le biais d’actions de standardisation, d’amélioration de processus industriels, de développement des méthodologies et d’instruments d’amélioration continue. Il porte également la politique industrielle de l’établissement.

Les autres fonctions industrielles employées dans le management de transition

Le manager de production de transition intercède pour diriger le personnel et l’agencement de la production quelquefois organisées en Unité Autonome de Production ou UAP stratégique. Le manageur qualité de transition se charge de la gestion de la politique qualité de l’équipe et des sites industriels en vue de mettre en place les bons procédés de résolutions de problèmes et de diminuer l’accidentologie par le biais d’actions de sécurité. Le responsable maintenance de transition intervient habituellement dans le cadre de l’amélioration des temps de rotation sur les machines et de la gestion des incidents via son équipe. Son objectif est de déployer les processus et les instruments de maintenance préventifs. Dans un contexte d’accroissement de site, cette mission peut être assurée par un responsable travaux neufs de transition.

 

Jeunes entrepreneurs Français : découvrir le profil de Paul Morlet
Quels sont les objectifs du coach de dirigeant ?

Plan du site